Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

Vous êtes ici :

Département des Eaux et Forêts > Chasse et Pêche > Pêche Continentale > Pisciculture Continentale

La pisciculture de repeuplement

Une vingtaine d’espèces de poissons ont été introduites au Maroc, en moins d’un siècle, dont 7 espèces se sont acclimatées et reproduites artificiellement  pour l’empoissonnement et l’enrichissement  ichtyologique des différents types de milieux aquatiques (rivières, lacs naturels, lacs des retenues de barrages, plans d’eaux,...).  La multiplication artificielle de ces espèces dans les 3 stations qui dépendent du Centre National d’Hydrobiologie et de Pisciculture (C.N.H.P) permet de produire annuellement un total de plus 13 millions d’alevins.

Le développement de cette pisciculture de repeuplement a permis l’amélioration des rendements de la pêche commerciale, la promotion de la pêche sportive et  la lutte contre l’eutrophisation dans les canaux d’irrigation et les lacs des retenues de barrages destinés à l’eau potable.

La pisciculture de production

Assuré du soutien du Département des Eaux et Forêts, l’investissement privé dans le secteur de l’élevage des poissons a commencé à s’intéresser à ce créneau. Les unités privées dans ce domaine pratiquent l’élevage de l’anguille, des truites, des carpes, et le Tilapia. La production annuelle de la pisciculture est de 350 tonnes.


black bass

Carpe commune

Truite arc en ciel

Barbeau

Brochet

Carpe écaillée

​​​​​