Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

Vous êtes ici :

Département des Eaux et Forêts > Espace Presse

Communiqué de presse - Naissances ex-situ de l’autruche à cou rouge

04/03/2020

Février 2020 : Premières naissances ex-situ de l’autruche à cou rouge (Autruche d’Afrique du Nord) au Maroc et 2ème au niveau mondial …. !

​L’Autruche à cou rouge (Struthio camelus camelus), espèce endémique du Nord de l’Afrique, est inscrite dans la liste rouge de l’IUCN, comme étant une espèce en danger critique au niveau mondial, elle est aussi inscrite dans l’Annexe I de la CITES.

Au Maroc, l’effectif à l’état sauvage de l’Autruche à cou rouge a connu un déclin très important dès le 19ème siècle, jusqu’à son entière disparition durant la deuxième moitié du 20ème siècle.

Actuellement, grâce au programme de réintroduction en semi-captivité de cette espèce, mis en place par le Département des Eaux et Forêts depuis les années 90, le Maroc dispose de quatre populations d’Autruches à cou rouge semi-captives au niveau du Parc National de Souss Massa, de la réserve de M’Cissi et  des stations d’acclimatation de Safia et de M’Hamid El-Ghizlane. 

Dans l’optique de renforcer et développer les populations d’autruche à cou rouge, le Département des Eaux et Forêts​ a entamé un programme de conservation Ex-situ basé sur l’incubation artificielle des œufs d’autruches récupérés des différentes réserves et stations d’acclimatation nationales.

Ce programme permettra de contribuer à la préservation de l'Autruche à cou rouge et d’entamer des programmes de réintroduction dans la nature, afin de permettre le rétablissement de cette espèce au sein de son aire de répartition historique, ainsi que le développement à moyen terme du tourisme de vision dans ces régions.

Cette 1ère expérience qui a démarré en décembre 2019, avec l’appui technique du Zoo de Hanover et de la Coopération Allemande au Développement (GIZ), a permis de réussir l’éclosion de 17 autruchons à partir d’œufs provenant du Parc National de Souss Massa​, soit un taux d’éclosion de 30%. Après un élevage de 3 mois en captivité, ces autruchons seront transférés dans des stations d’acclimatation au niveau du Sud Marocain où ils seront réintroduits dans la nature.

inc_0126.jpginc_0127.jpg



 



​​​