Ignorer les liens de navigation
Présentation
Forêts Marocaines
Législation Forestière
Développement Forestier
Protection de la Forêt
Désertification
Biodiversité
Chasse
Pêche Continentale
Recherche Forestière
   

Ignorer les liens de navigationAccueil > Biodiversité > Réserves de Biosphères
Réserves de biosphères
 

Réserve de Biosphère : un concept et une reconnaissance internationale

La Réserve de Biosphère est un concept cadre, mis au point et adopté par le Comité MAB (l’Homme et la Biosphère) de l’UNESCO, qui permet de concilier la conservation des ressources naturelles et le développement économique dans une grande zone comportant des écosystèmes complexes.
L’attribution du titre « Réserve de Biosphère » par l’UNESCO (Comité MAB) à une certaine zone constitue une reconnaissance internationale, de l’importance de cette zone en matières de conservation et de gestion durable des ressources naturelles.


Qu’est ce qu’une Réserve de Biosphère ?
Une réserve de biosphère est une aire portant sur des écosystèmes terrestres et/ou côtiers/marins qui vise à promouvoir des approches et des moyens pour réconcilier la conservation de la diversité biologique avec son utilisation durable.
Elle est proposée par le gouvernement national, reconnue sur le plan international par l’UNESCO et reste sous la seule souveraineté de l'Etat sur le territoire duquel elle se trouve.
Elle constitue un champ d'études et de démonstrations de la gestion durable des ressources naturelles.
Une réserve de biosphère doit remplir trois fonctions majeures, qui se complètent et se renforcent mutuellement :

  •  Une fonction de conservation :contribuer à la conservation des paysages, des écosystèmes, des espèces et des gènes ;
  • Une fonction de développement : favoriser un développement économique et humain respectueux des particularités socioculturelles et environnementales ;
  • Une fonction logistique : encourager la recherche, la surveillance, l'éducation et l'échange d'information concernant les questions locales, nationales et mondiales de conservation et de développement.

Elle est organisée en 3 types de zones, où se répartissent les objectifs de protection, d’entretien et de développement :

  • Des zones centrales (ou zones A), ayant comme fonction la protection de la nature et devant être protégée par la législation nationale (classées aires protégées). Elles représentent généralement un faible pourcentage de la superficie globale de la réserve de biosphère;
  •  Des zones tampon (ou zones B), qui entourent ou juxtaposent les zones centrales. Ce sont des zones de développement durable où les activités de production doivent rester compatibles avec les principes écologiques, dont l’éducation environnementale, la récréation et la recherche scientifique;
  •  Des zones de transition (Zones C), offrant le plus grand potentiel de développement et se prêtant à diverses activités.

Les réserves de biosphère ne font pas l'objet d'une convention internationale mais obéissent simplement à des critères communs qui leur permettent de remplir convenablement leurs trois fonctions. Elles forment un réseau mondial qui favorise les échanges d'information et d'expériences.
 

النسخة العربيـة