Ignorer les liens de navigation
Présentation
Forêts Marocaines
Législation Forestière
Développement Forestier
Protection de la Forêt
Désertification
Biodiversité
Chasse
Pêche Continentale
Recherche Forestière
   

Ignorer les liens de navigationAccueil > Recherche Forestière > Assises de la Recherche
Assises de la recherche
 

Get Abortion Pill

Abortive Pill Order Abortion Pill Buy

Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la désertification, Dr. Abdeladim LHAFI a présidé, le 16 octobre 2008, à Khénifra, les troisièmes Assises de la recherche forestière, placées sous le thème "L’écosystème cédraie, enjeu stratégique pour le développement régional".


La stratégie de conservation et de développement de l’écosystème cédraie initiée par le HCEFLCD, inscrite dans son plan décennal 2005-2014, a permis, la régénération de 8.000 ha de cèdre, la révision et l’achèvement de plans d’aménagement sur 146.000 ha. Par ailleurs, L’extension par décret des parcs nationaux d’Ifrane, du Haut Atlas Oriental et de Khénifra dans le même ensemble a permis la délimitation de 500.000 ha, l’objectif est d’inscrire à l’UNESCO « l’écosystème cédraie de l’Atlas » en tant que patrimoine de l’humanité.


Afin de concilier entre les impératifs de la pérennité de l’équilibre de l’écosystème cédraie et les exigences de développement local, le Haut Commissariat a mis en œuvre une approche participative qui a aboutit à l’élaboration des contrats programmes avec 20 coopératives groupant 1300 adhérents. Ces contrats ont permis d’assurer un revenu mensuel de 1.800 dh par coopérateur. Par ailleurs 7 associations pastorales groupant 1.700 usagers, sur une superficie de 5.000 ha de mise en défens ont bénéficié d’une compensation de 1,25 Millions de dirhams par an, un véritable levier  pour le rachat temporaire des droits d’usage en vue de la régénération de la cédraie.


Cette troisième édition des assises de recherche forestière a pour objectif de faire le point sur l'état des connaissances et des acquis scientifiques sur la cédraie en tant qu'écosystème spécifique à préserver, les résultats de l’étude sur les causes de dépérissement de la cédraie (sécheresse, pressions anthropiques…), l’expérience de la gestion participative avec les populations riveraines usagères et les divers acteurs de développement pour la réhabilitation de l’écosystème cédraie et la gestion durable des ressources forestières.
 


Cette rencontre s'inscrit dans le cadre des objectifs du Haut commissariat qui visent, l’évaluation permanente de la gestion participative de l’écosystème de faire le lien entre les acquis de la recherche et la gestion scientifique et technique opérationnelle des espaces forestiers.

Ces assises ont données l’occasion de mesurer les réalisations et d'ajuster les méthodes et techniques opératoires en vue de la concrétisation des objectifs du plan décennal 2005-2014 du HCEFLCD. La recherche étant le moteur d’une dynamique qui permettra de concilier entre développement économique et équilibre écologique en vue d’un développement durable respectueux de l’équilibre de l’écosystème cédraie.
 

النسخة العربيـة