Ignorer les liens de navigation
Présentation
Forêts Marocaines
Législation Forestière
Développement Forestier
Protection des Forêts
Désertification
Biodiversité
Chasse
Pêche Continentale
Recherche Forestière
   

Ignorer les liens de navigationAccueil > Chasse > Chasse au Maroc > Espèces Autorisées
Espèces autorisées
 

Les principales espèces gibier du Maroc sont :

Le Sanglier (Sus scrofa barbarus)

 

C'est la seule espèce de la grande faune qui a le statut de gibier au Maroc.
Le sanglier fréquente principalement les forêts denses. Son aire de répartition au Maroc s'étend du Rif à l'Anti-Atlas. Principalement nocturne, il s'active dès le crépuscule. Il vit en harde ou en groupes familiaux. Les vieux mâles sont solitaires.
La chasse du sanglier débute en octobre et ferme fin février. Elle est ouverte pendant tous les jours de la semaine sauf le vendredi pour les chasseurs nationaux et les étrangers résidents avec un quota d'une bête par chasseur et par jour.
La chasse autorisée se fait en battue sous la supervision du personnel forestier.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Perdrix Gambra
(Alectoris barbara)

 

C'est la principale espèce qui constitue le fond des chasses marocaines. On la rencontre presque dans tout le territoire national dans les milieux aussi variés que les forêts claires, les plaines agricoles, les steppes semi-arides et les oasis en plein Sahara. C'est une espèce commune et nicheuse.
Sa période de reproduction s'étale de février à juillet. La gambra est l'espèce gibier la plus appréciée par les chasseurs. La période de sa chasse commence début octobre et ferme à la fin de décembre.
 
La chasse devant soi est le seul mode autorisé. Les populations de perdrix gambra sont instables voire en nette régression à cause du braconnage, de la dégradation des écosystèmes, de la prédation et du dérangement.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Lièvre (Lepus capensis)

Les lièvres deviennent rares au Maroc. Ils se maintiennent dans les zones montagneuses, ainsi que dans les massifs forestiers.
Le biotope idéal du lièvre se trouve constitué par alternance de régions de culture et de prairie ainsi que de petites surfaces boisées. Le lièvre est un animal solitaire plus actif la nuit que le jour.
La chasse du lièvre se fait devant soi avec ou sans chien d'arrêt. Elle débute en octobre et ferme fin décembre. A l'intérieur de cette période, la chasse n'est permise que les dimanches et les jours de fêtes nationales.
Le lièvre est de plus en plus menacé tant que le braconnage reste difficile à combattre.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Répandu dans toutes les régions de la partie nord du Maroc, Le Lapin préfère les terrains secs en bordure des cultures et des remblais assez meubles pour y creuser les terriers.
La chasse du lapin est autorisée du début octobre à fin décembre pendant les dimanches et les jours de fêtes nationales.
Étant une espèce nuisible, la réglementation permet aux forestiers et chasseurs de faire des chasses de régulation des populations du lapin.
 

Le Lapin de garennes
(Oryctolapus cuniculis)

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est un oiseau migrateur qui niche dans les pays de l’Afrique du Nord et dans la majeure partie de l'Europe et hiverne en Afrique saharienne et tropicale.
Durant son séjour au Maroc, elle recherche les lisières des forêts, les haies, les orangeraies, les oliviers et brise-vent à proximité des zones cultivées.
 
La chasse à la tourterelle est ouverte en juin-juillet dans la région du Souss Massa-Draa, en juillet-août pour la région du Nord et en juin-août pour le reste du pays. C'est un gibier très apprécié par les chasseurs touristes. Elle se chasse à l'affût le matin, au lever du jour, et en fin d'après midi.
 
La Tourterelle Des Bois (Streptopelia turtur)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


C'est un oiseau migrateur nicheur dont une partie (10% des populations) hiverne au Maroc. Elle hiverne au Sahara et en Afrique de l‘Ouest. Au printemps, elle couvre tout le pays.
On la rencontre dans les périmètres irrigués, principalement dans la plaine de Tadla et dans le Haouz et les provinces du littoral.
La chasse de la caille des blés ouvre début octobre et ferme fin février. Elle se fait exclusivement devant soi au chien d'arrêt. Elle est interdite à l'intérieur des forêts.
 

La Caille Des Blés
(Coturnix coturnix)

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Canard Colvert (Anas platyrhynchos)


Le colvert est le canard qui a la plus large aire de répartition au monde. C’est un migrateur partiel qui comprend des populations sédentaires, erratiques ou migratrices au long cours.
Au Maroc, le colvert est présent dans toutes les zones humides (marais profondes, grandes merjas, petites mares enserrées dans la végétation, lacs naturels, grandes retenues de barrages…).
Le colvert est d’un grand intérêt cynégétique. Sa chasse est ouverte début octobre et ferme fin décembre.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Bécassine Des Marais
(Gallinago gallinago)


Les bécassines arrivent au Maroc dès la fin du mois de septembre mais ce n’est qu’à partir de la mi-octobre qu’on peut observer de fortes concentrations dans les marais du Tangérois, du Loukkos et d’Arbaoua, ainsi que dans la lagune de Moulay Bousselham et dans les rizières du Gharb.
Elles hivernent au Maroc et repartent à la fin de l’hiver pour rejoindre leurs lieux de reproduction. La Bécassine des marais est un oiseau migrateur à très grand intérêt cynégétique. Elle est très recherchée par les chasseurs touristes, vu la difficulté de son tir.
 
La période de chasse de la Bécassine s’étale de la date d’ouverture générale de la chasse jusqu’à fin février.
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tableau autorisé par journée de chasse et Redevances relatives aux battues et prix des licences pour la saison 2012-2013

 

 

النسخة العربيـة