Ignorer les liens de navigation
Présentation
Forêts Marocaines
Législation Forestière
Développement Forestier
Protection de la Forêt
Désertification
Biodiversité
Chasse
Pêche Continentale
Recherche Forestière
   

Ignorer les liens de navigationAccueil > Forêts Marocaines > Formations Forestières
Formations forestières
 

Get Abortion Pill

Abortive Pill Order Abortion Pill Buy

Le Maroc est l’un des pays les plus originaux d’un point de vue géographique, climatique et écologique et, par voie de conséquence, parmi les plus intéressants sur le plan biologique et biogéographique. Plusieurs facteurs se sont conjugués pour offrir, à l’heure actuelle, une diversité floristique, faunistique et paysagère sans égal dans le bassin occidental de la Méditerranée. Aucun autre pays ne peut prétendre offrir sur une échelle géographique si restreinte, les milieux froid et glacial des hauteurs enneigées de l’Atlas qui culmine à plus de 4000 m, et les confins arides et chauds des hamadas désertiques du Sahara. 

 

Les formations forestières marocaines, à l’instar des forêts méditerranéennes, sont composées d’essences très hétérogènes, souvent claires et à structures très diverses.
Ces formations sont en majorité domaniales et s’étendent sur une surface d’environ 9.037.714 ha (dont plus de 3 millions d’hectares de nappes alfatières), soit 12,7% du territoire national.
Les forêts marocaines sont constituées de forêts naturelles de feuillus (Chêne Vert, Chêne-Liège, Chêne Tauzin, Arganier, Caroubier, Acacias, ...) et de résineux (Cèdre de l'Atlas, Thuya de Berbérie, Pin d'Alep, Pin Maritime, Pin Noir, Genévrier Thurifére, Genévrier Rouge, …), réparties entre les différents étages bioclimatiques, du semi-aride à l'humide.
La Cédraie occupe les zones de montagne dans le Moyen Atlas et le Rif, Les Chênaies occupent les plaines et piémonts de montagne, tandis que la seule Sapinière du Maroc trouve refuge à Talasemtane dans les altitudes du Rif occidental près de Chefchaouen. Au Sud-ouest, l'Arganeraie, espèce endémique, occupe des zones semi-arides et arides du Haut Atlas occidental et de l’Anti-Atlas. Plus au Sud, les Acacias constituent des climax pré-steppiques et pré-forestiers, dans les zones à bioclimats aride et saharien.
Le cortège floristique des forêts marocaines est riche en espèces d'arbustes et d'herbacées, dont un grand nombre d'endémiques ont un intérêt médicinal et aromatique.

النسخة العربيـة