Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

Vous êtes ici :

Département des Eaux et Forêts > Développement Forestier > Aménagement des forêts

Le développement forestier est un pôle d’une grande importance au sein du Département des Eaux et Forêts. N’a-t-on pas dit que le meilleur moyen de préserver une ressource naturelle est de la développer ?

Mais pour développer il faut connaître le capital et son état actuel, choisir les options de développement en fonction des possibilités de production et des contraintes, planifier dans le temps et dans l’espace, coordonner et associer tous les acteurs au développement de l'économie forestière.

Dans ce processus, les études d’aménagement des forêts constituent le point de départ. Outil incontournable pour une gestion durable des espaces forestiers, ces études permettent d’élaborer, sur des bases scientifiques, les actions à entreprendre en matière de reboisement, de régénération et d’amélioration sylvopastorale et de reconstitution des massifs forestiers, de sylviculture et d’exploitation forestière ainsi que les équipements et les infrastructures nécessaires.

Pour la mise en œuvre de toutes ces actions, il est fait appel à une multitude de profils et de métiers ainsi qu’a des approches de gestion qui n’ont cessé d’évoluer au fil des temps. L’approche participative et partenariale occupe actuellement une place prépondérante dans la stratégie du département pour l’association et l’implication des acteurs dans la préservation et le développement des espaces forestiers (populations riveraines, secteur privé, société civile, ONG…).

Concept

La préservation du patrimoine forestier impose un diagnostic approfondi afin de décrire, comprendre et structurer les composantes de l'environnement forestier et leurs interrelations. L'aménagement des forêts est l'outil dont dispose le forestier pour concilier les besoins actuels et la pérennité de la forêt.

L'évolution des connaissances, des techniques et des demandes de la société a fait de l'aménagement forestier un instrument fondamental d'une gestion durable des écosystèmes forestiers et un outil de base pour la certification de la gestion responsable des forêts.

Définition

L'étude d'aménagement forestier repose sur un processus (lien) d'analyses permettant de connaître la richesse et les potentialités des milieux naturels et également de préciser les besoins socio-économiques présents et futurs. L'ensemble de ces analyses permet de guider le choix des objectifs qui vont être retenus pour la forêt.

En définitive, l’aménagement forestier qui constitue l’outil de planification et de gestion forestière à long terme, repose sur un ensemble d’analyses forestières et socio-économiques pour conclure sur les actions à entreprendre à l’échelle d’un massif forestier durant une période d’aménagement allant de 20 à 30 ans (régénération, reboisement, exploitation, équipement et encadrement…).

Objectifs

Les objectifs principaux de l'aménagement des forêts sont :

  • d'ordre écologique : assurer la pérennité de la forêt et la conservation de la biodiversité;
  • d'ordre économique : permettre une exploitation durable des produits forestiers ligneux et non ligneux ;
  • d'ordre social : prendre en considération les droits d’usages reconnus aux populations riveraines.

Évolution d’aménagement des forêts au Maroc

Période Type d’aménagement Objectifs
1940-1970
  • - Règlement d’exploitation
  • - Remise en état des peuplements;
  • - Production soutenue en bois.;
1970-2000
  • - Aménagement classique type forêts tempérées
    Vision qui privilégie :
  • - Production ligneuse et pastorale;
  • - Régénération.
A partir de 2000
  • - Aménagement concerté.
  • - Valorisation de la production forestière ligneuse et non ligneuse (PAM) ;
  • - Implication des populations et des acteurs concernés;
  • - Intégration des dimensions : biodiversité, lutte contre la désertification, produits non ligneux……

Superficie aménagée par essence

Le répertoire des forêts aménagées (lien) montre que plus de 3,3 millions d’hectares de forêts naturelles et 1,2 millions hectares des nappes d’Alfa et de romain, PAM et PFNL sont aménagés et disposent d’outils techniques pour une gestion durable. La superficie aménagée par essence est donnée comme suit :

Cèdre 144.393 ha
Chêne-liège 238.797 ha
Thuya 481.666 ha
Arganier 308.170 ha
Chêne vert 1.060.073 ha
Pin et genévrier 268.349 ha
Matorrals 841.883 ha








1-aménagement-cumul de la superficie des foret amenagees.png 


2-aménagement-repartition de la superficie amenagee par essence.png 


3-aménagement-graph-amenagement-totale.png