Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

Vous êtes ici :

Département des Eaux et Forêts > Biodiversité > Gestion de la Biodiversité > Parc National de Talassemtane

Situé dans la portion orientale de la Dorsale calcaire du Rif, le parc national de Talassemtane a été créé en octobre 2004. Il englobe sur une superficie de 58.950 ha, un territoire très original qui s’individualise par sa biodiversité et ses paysages remarquables. Avec son relief très accidenté caractérisant les montagnes rifaines, le Parc National de Talassemtane offre des paysages naturels de grande valeur patrimoniale à l’échelle de la méditerranée. Il englobe des vallées profondes et encaissées, creusées par les oueds à caractère torrentiel, des gorges aux falaises impressionnantes et des grottes abondantes.

Le parc national de Talassemtane abrite un grand nombre d’espèces végétales remarquables : le Sapin du Maroc, espèce endémique, mais aussi le Cèdre de l’Atlas et le Pin noir. La Sapinière y constitue la forêt la plus originale.

Talassemtane ​héberge également une quarantaine de mammifères dont les plus remarquables sont le Singe magot et la Loutre. Plus de 100 espèces d’oiseaux, dont certains rapaces rares (Aigle royal et Gypaète barbu), s’observent au niveau du site. Les reptiles et les amphibiens y sont également représentés par une trentaine d’espèces.

ressources culturelles, conjuguées aux potentialités naturelles, offrent au Parc National de Talassemtane un potentiel écotouristique d’importance nationale et méditerranéenne. Il fait officiellement partie de la Réserve de Biosphère Transcontinentale de la Méditerranée (Maroc - Espagne).

 
 
 
 
​​​​​​​​​​​​​​​​​